Hillary Clinton : les mails pédophiles codés de son responsable de campagne


Hillary Clinton :  La récente vidéo du lanceur d’alerte Steve Pieczenik évoquait déjà le scandale en gestation d’un réseau pédophile impliquant les Clinton et son entourage (en sachant que tout cela n’est pas nouveau puisque Cathy O’Brien affirmait déjà en 1997 avoir été violé par Bill et Hillary) dans son enfance. Aujourd’hui de nouvelles informations émergent et viennent rouvrir le dossier.

Le Weinergate : 650 000 mails exposant blanchiment d’argent, corruption, manipulations…et pédophilie du clan Clinton
Pour commencer, le NYPD a trouvé près de 650 000 emails sur le portable d’Anthony Weiner, (ex) conjoint de la proche collaboratrice d’Hillary Clinton Huma Abedin. Or, d’après le fondateur de Blackwater Erik Prince, le NYPD est tombé sur une mine de preuves compromettantes dans ces mails:
“En raison du Weinergate et du scandale de sexting, le NYPD a commencé à enquêter. Grâce à une citation à comparaître, par le biais d’un mandat, ils ont fouillé son ordinateur portable, et bien sûr, ont trouvé ces 650.000 e-mails. Ils ont trouvé beaucoup plus de choses que simplement des d’informations relatives à des sextings inappropriés que le gars faisait, ” a déclaré Prince.
“Ils ont trouvé des e-mails du Département d’Etat. Ils ont trouvé beaucoup d’autres renseignements criminels vraiment accablants, y compris du blanchiment d’argent, y compris le fait que Hillary est allée à cette île sexuelle avec le pédophile Jeffrey Epstein. Bill Clinton y est allé plus de 20 fois. Hillary Clinton y est allé là au moins six fois.”
“La quantité de déchets qu’ils ont trouvé dans ces e-mails, d’activité criminelle d’Hillary, de son entourage immédiat, et même d’autres membres démocrates du Congrès était tellement dégoûtant qu’ils ont donné le tout au FBI, et ils ont dit:« Nous allons rendre publique tout cela si vous ne rouvrez pas l’enquête et ne faites pas ce qu’il y a à faire avec les actes d’accusation en temps opportun» ,a expliqué Prince.
“Il y a toutes sortes de culpabilité criminelle à travers tous les e-mails qu’ils ont vu, y compris du blanchiment d’argent, du sexe sur mineurs, du “pay-for-play”, et, bien sûr, beaucoup de preuves de manipulation inappropriées, l’envoi / réception d’informations classifiées..”
Cela confirme donc les accusations du lanceur d’alerte Pieczenik et permet de comprendre pourquoi le directeur du FBI a soudainement décidé de rouvrir l’enquête, sentant le couperet qui l’attendrai tôt ou tard s’il refusait de rouvrir l’enquête.
Les emails de John Podesta révélés par Wikileaks montrent que le responsable de campagne d’Hillary Clinton communique avec un langage codé très suspect
Nous n’avons pas eu accès aux emails de Weinger à ce jour mais savons désormais qu’Hillary et Bill se sont rendus à plusieurs reprises sur l’île du pédophile Epstein, que le mari de la conseillère de Clinton est un pervers qui envoyait des SMS sexuels à une ado de 15 ans et que les e-mails se son portable évoquent du sexe sur mineur.

Or, on trouve dans les emails publiés par Wikileaks une forme de langage codé qui a de quoi laisser perplexe. En définitive, est-ce que des pédophiles, sachant leurs communications facilement exploitables par les grandes oreilles du gouvernement, échangeraient ouvertement sur les sujets qui les occupent avec des termes clairement identifiables? Très probablement que non.

suite et fin de l’article sur: http://www.fawkes-news.com/2016/11/reseau-pedophile-le-responsable-de.html

 

Partagez :
0

Autres Articles

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *